AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Clotilde Bourbon ☛ The girl who waited

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Athenas Lumineux
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Mon Être Intérieur :
Messages : 27
Date d'inscription : 20/07/2017
Clotilde Bourbon

- I'm a deamer -

Informations
carte d'identité
AGE : 24 ans physiquement. DATE DE NAISSANCE : Fin du XIVème siècles, un jour de Novembre. LIEU DE NAISSANCE : France. ORIGINES : Française. NATIONALITE : Française. ORIENTATION SEXUEL : Hétérosexuelle. STATUT MATRIMONIAL : Célibataire. ACTIVITE PROFESSIONNELLE : Aucune pour le moment. GROUPES : Sorcières. AVATAR : Adelaide Kane.

ARGENT : ♣♣♣♣♣  
Petits Plus
Annecdotes
☛ Que trouve-t-on dans votre garde-robe ? Je n'ai que quelques modestes robes de servantes et quelques-unes un peu plus prestigieuse, des cadeaux offerts par certains nobles. Mais parait-il que la mode à beaucoup changer en ... mon absence.

☛ Combien de fois aller vous chez le médecin/dentiste par an ? Qu'est-ce qu'un dentiste? Je n'ai vu le médecin que peu de fois dans ma vie, fort heureusement!

☛ Quel est votre opinion sur la famille, les amis ? Je ferai absolument tout pour ma famille, y compris donner ma vie. L'amitié est aussi quelque chose que je chérie, mais je ne l'offre pas à qui le veut. 

☛ Quel est votre opinion sur la religion ?La religion est importante pour moi, elle a réussi à me réconforter lorsque je pensais ne plus avoir de force. Oui, malgré le fait que je sois une sorcière, il m'est arrivée souvent de prier par le passé. Mais le temps m'a bien fait comprendre que Dieu ne répond pas à toutes les prières et il fallait, parfois, forcer le destin. 

☛ Quel est votre opinion sur la sexualité ? Mon opinion? Et bien, chacun trouve bonheur à sa porte. Je n'ai pas vraiment d'avis sur la question, mais la discrétion serait souhaité.

☛ Que pensez-vous de Los Angeles ? C'est donc le nom de cette ville? Et bien, j'ai hâte de la visité.

☛ Aimez-vous votre activité professionnelle ? Pourquoi ? Je n'en ai pas encore, je reste un peu groggy de mon récent éveille. 

☛ Connaissez-vous ce qui se cache dans l'ombre de Los Angeles ? Malheureusement, non, je suis de nature curieuse et vous venez juste de la piquer, ma curiosité.

☛ Si oui, quand avez-vous été confronté au surnaturel pour la première fois ? Oh, bien, je ne me souviens plus très bien à dire vrai. (lors de son enfance.)

☛ Si vous aviez une machine a remonter le temps, à quel moment de votre vie retourneriez-vous ? La veille de sa disparition. Etane me manque encore terriblement, mais je dois garder la tête haute pour mes enfants, peu importe leur age à présent.

Souvenirs
mieux cerner le personnage
En choisir deux au minimum

☛ Quel est votre souvenir tout premier souvenir ? Les souvenirs de mon enfance demeurent floue, quelqu'un de mal intentionné à dût décidé qu'il était bon de les effacer. Cependant, je me souviens parfaitement du premier jour où je fis mon entrée au château du Duc. Il faisait froid et mes joues étaient trempées, je pleurais, mais je ne me souviens plus de la raison. J'étais complètement pétrifiée de peur, mais je marchais droit et la tête haute tout en reniflant. J'ai ensuite essuyé mon visage pour que l'on me présente au Duc qui m'apprit que ce château serait à ce jour ma demeure, mais aussi l'endroit où je devrais faire mon dur labeur afin d'avoir le droit de quémander un peu de pain. 

☛ Quel est votre souvenir le plus amoureux ? Cela doit être ma rencontre avec Etane, étrangement, dans ce monde où chacun semblait accélérer les choses par peur de mourir, nous avions décidés de prendre notre temps. Jeu de séduction, lors de nos quinze ans...puis il y eut ce moment magique, celui où je lui ai donné ma virginité. En tant que noble, les femmes se doivent de se préserver jusqu'au mariage, mais la possibilité pour moi de me marier à un noble était mince à présent prisonnière de ce château en tant que domestique... certes, j'étais peut-être mieux traiter que les autres, mais mon statut n'avait plus d'importance. Il était si doux, il était l'air dont j'avais besoin à ce moment-là, je n'étais pas sa première, mais j'aurais souhaité être sa dernière. Il n'était pas l'un de ses brutes qui prenaient quand il voulait au milieu du château, dans les couloirs réservés à ceux n'étant pas nobles. Une chambre, un lit confortable et en échange de ce premier élan passionné il m'offrit des enfants. 

☛ Quel est votre souvenir le plus surnaturel ? Lors de mes premiers essais de mes pouvoirs, ou plutôt comment j'ai découvert que je n'étais pas non plus une simple humaine. Ce soir-là, après une dispute avec une personne du château je me retrouvais seul dans une des chambres du château afin d'y refaire un lit, pour apaiser mon humeur, mais une fois à l'intérieur et bouillonnant toujours de colère, je fus la spectatrice de quelque chose d'assez inhabituel et je remercie encore le ciel que personne d'autre que moi en fut témoin. La flamme des bougies prirent des proportions extravagantes et plusieurs objets furent jetés au sol sans que je ne les touche. C'est le cœur battant que je compris l'héritage que j'avais reçu de mes ancêtres. La sorcellerie et il me faudrait la canaliser. 
Mieux vous connaître
ce qui se cache derrière l'écran
PSEUDO | PRENOM : Jo. AGE : 28 ans. F OU G ? F. PAYS : France. COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Ens uivant le projet sur PRD. DOUBLE COMPTE ? Nope. NOTE DU DESIGN DU FORUM : 10/10. MOYENNE DE MOTS/LIGNES PAR RP : ça dépend de pas mal de facteur, le type de sujet s'il est fort en émotion/action des personnages, cela varie de 300 mots à...beaucoup plus (et ne vous en faites pas si votre réponse est plus courte que la mienne, cela ne me dérange pas, tant que j'ai un peu de matière pour répondre. Je préfère peu plutôt que beaucoup pour répéter la même chose ou meubler à mort.). AUTRES : J'aime les cupcakes.  

Code:
<bc>Adelaide Kane ☛</bc> [url=http://beautifulcreatures.bb-fr.com/u7]Clotilde Bourbon[/url].
Revenir en haut Aller en bas

Athenas Lumineux
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Mon Être Intérieur :
Messages : 27
Date d'inscription : 20/07/2017

histoire

- Always follow your heart -


De France aux État-unis d'Amérique

Clotilde fut née avec une cuillère en argent dans la bouche, elle appartient à la noblesse, la maison des Bourbon plus exactement qui deviendra encore plus célèbre plus tard. Née vers la fin du XIVème siècles dans un prestigieux château, si son destin la voulait à l'abri de tout, elle la destinée aussi à un protocole bien établis et ceux depuis sa naissance... ainsi elle fut élevée par des nourrices bien plus maternelle que sa propre mère lors de ses rares visites, pourtant elle fut largement aimée de ses deux parents ! Seulement... elle n'était jamais seule, c'est qu'en plus d'être sous la constante surveillance d'une femme, elle n'était pas née seule et était donc en compagnie de sa plus fidèle amie, sa sœur jumelle, Marie-Rose. Les deux petites semblaient inséparables, réclament constamment la présence de l'autre jusque dans le couffin. 


Protégées de tout, les deux jeunes princesses vagabondaient un peu partout dans le château, prenant juste garde de bien se tenir lorsqu'un noble passait dans le même couloir qu'elles, mais bien vite on entendait à nouveau raisonné les rires. Au plus les jeunes filles grandissaient, au plus leur mère se rapprochait d'elles, pourtant Clotilde eut toujours l'impression qu'elle ne leur expliquait pas tout ce qu'elle aimerait et pour cause, si la nouvelle ce répandait ça serait le bûcher qui l'attendrait. Mais à l'aube de leur neuf ans, elle leur révéla l'impensable ! Elles faisaient partie d'une lignée de femme possédant des pouvoirs, des sorcières, mais pour leur sécurité, elle ne devait en parler à personne et sous aucun prétexte, même leur père devait être dans l'ignorance sur ce sujet. Les deux petites ne sont pas au courant des mœurs et des agitations en dehors de leur habitation, pourtant, cela aurait certainement sauvé les deux princesses. S'engageant dans un jeu consistant à rattraper l'autre, elles se retrouvent au-delà des murs qui les protégeaient. Parées de belles robes, elles ne savaient pas encore à quel point elles attireront l'attention sur elle. Bien décidé à ne pas rentrer tout de suite, Marie-Rose se mit à marcher sur un petit sentier, Clotilde hésita longuement avant de voir sa sœur s'éloigner un peu trop d'elle et c'est en courant qu'elle la rejoignit pour découvrir un peu plus sur ce monde inconnu. Leur escapade s'arrête vite, du haut de leur dix ans, elles ont toujours peur quand elles croisent un garde sachant qu'elles font une bêtise, hélas, ceux là n'était pas de la maison Bourbon... 


En un tour de main, les petites se font happer par les deux cavaliers en tête, elles bougent, gigotent, tentent de crier et d'appeler à l'aide, mais le silence ce fit lorsque Marie-Rose tomba du cheval, succombant bien vite sous les pas des chevaux non loin derrière eux. Clotilde devient muette, son cerveau semblant se couper face à l'horreur dont elle fut spectatrice, elle devint une poupée de chiffon que son ravisseur en profite pour l'installer devant lui sur le cheval afin d'avoir les mains libres. La petite était à présent la propriété de cette maison rival, sous les ordres d'un Duc et réduit à devenir une bonne au château, plus jamais elle ne reverrait sa famille et si elle devait en savoir plus sur ces pouvoirs et comment les contrôler, il lui faudrait apprendre par elle-même tout en continuant de cacher cette information. Clotilde s'était bien acclimatée à ces nouvelles fonctions, regardant parfois jouer les enfants des servants avec envie et même parfois on l'autorisait à les rejoindre pendant une demi-heure, faisant quelques corvées de plus à sa place. Mais l'enfant laisse place à l'adolescente et avec ces premiers amours. Il y avait ce garçon, Etane, il était si intriguant et séduisant, sa réputation n'était certes pas des meilleurs, mais elle l'oubliait bien vite en sa présence et son sourire ravageur. Il savait séduire, obtenir ce qu'il désirait, peut-être un peu comme elle ? Ils se mettent à flirter, s'invitant au bal des domestiques tenus au moins une fois dans l'année et voilà qu'elle lui offre ce qu'elle a de plus précieux, sa virginité. 


La petite observe cette nouvelle maison, cette noblesse, ce Duc semblant littéralement hypnotisé par une femme, bientôt elle apprend son nom : Charlotte d'Erthal, quelque chose lui disait qu'elle n'était ni humaine, ni sorcière, alors comment diable pouvait-elle envoûter un homme ? Noble de surcroît ! Cette femme avait des talents autres que le jeu de séduction. Ne sachant dire ce que cette femme pouvait être, elle garda pour elle ses suspicions et ses questionnements. Désireuse de rester plutôt éloigné d'elle, elle eut cependant l'impression que cette femme faisait tout pour se retrouver en sa compagnie au fil des mois et des années qui passèrent. Elle comprit à ses dépends finalement ce qu'était cette envoûteuse de première s'intéressait un peu de trop près à elle pour servir un homme: Arcadius, il semblait cependant occupé un poste similaire aux yeux de la jeune femme. Ce dernier débauchait des personnes, bien souvent des femmes, pour assouvir sa soif d'âme et elle lui exposa sans détour qu'il la voulait elle, il voulait la compter parmi son armada sentant un large potentiel en elle. Clotilde refusa, elle ne voulait pas être mêlé à cela et lui tenue tête ! Elle paya un prix, le premier fut la manipulation de sa mémoire, alors qu'elle tentait de s'enfuir les mains de la femme s'abattit sur elle et en quelques minutes d'intense douleur elle oublia une partie de sa vie...ses parents...sa sœur jumelle... mais autant les joies que les peines reliées à eux s'envolèrent pour ne plus jamais revenir. Elle ne savait qu'une chose, elle n'était pas la seule sorcière dans sa famille, mais elle n'avait d'exemple à donner. Elle la laissa s'enfuir pour mieux la rattraper par la suite. 


Ce qui aurait dû être un rêve auprès d'Etane se transforma en cauchemar, le jeune homme disparut et les bruits de couloir le tienne pour mort lors d'une chasse ayant mal tourné... c'est ainsi que la joie et la gaieté de Clotilde, qu'elle possédait toujours malgré son statut, s'éteint. Elle ne sera plus jamais la même. La jeune femme ne prête pas attention aux signes avant coureur d'un enfant en son ventre, ce n'est que bien des semaines plus tard, lorsqu'elle fut envoyée voir le médecin que ce dernier posa ce diagnostique : elle était enceinte. Enceinte de l'enfant de son tendre Etane. Il fallait garder ce nouveau secret, un de plus, elle n'était mariée et cela faisait tout de même mauvaise figure, mais à quoi bon avoir des enfants si l'homme que vous aimez n'est plus ? Elle se consola comme elle put, élaborant au fil des semaines un plan qui lui redonnait le goût de vivre pour encore quelques instants. Seulement sa vie semblait pavé d'embûche, elle sentait Charlotte et Arcadius non loin d'elle, prêt à se jeter sur elle au moindre signe de faiblesse. 


La naissance ne se passa pas sans mal, la douleur était atroce et surtout il n'y avait pas un seul bébé, mais bien deux. On lui annonça qu'elle risquait bien de mourir si jamais elle fermait les yeux pendant les deux prochaines heures, perdant énormément de sang, sa réaction glaça le sang de celui qui venait de l'aider à mettre au monde ces enfants, elle émit un rire, un rire nerveux certainement, mais il y avait une sincérité dans ce dernier... cette femme ne voulait pas vivre, il en était certain. Son plan mérité encore quelques années de maturité, alors elle joua à la parfaite mère et se vit occuper le rôle de veiller sur les autres bébés du château, plus particulièrement ceux du Duc et de ses maîtresses. Elle n'était que l'ombre d'elle-même, mais elle aimait ses enfants inconditionnellement, souvent enfermer dans cette nurserie ouvrant une fenêtre, le regard dans le vide alors qu'elle pensa plus d'une fois se laisser tomber par cette dernière. Les nuits lui parurent une éternité et elle refusait que ses enfants ne quittent ses bras lors du coucher afin que celui qu'elle surnomma le démon ne les prenne pas. 


Ce fut le jour des sept ans de son fils François et de sa fille Catherine qu'elle écrivit une longue lettre, expliquant que malgré le fait qu'elle n'ait aucun souvenir de ses parents, elle sait profondément que ses ancêtres étaient sorciers et comme ils provenaient d'elle, possédant elle-même des pouvoirs ces derniers en auraient très certainement hérité. Il ne fallait en parler à personne et surtout ne pas avoir peur de ce dont ils étaient capables. Il fallait qu'ils prennent gardes à certaines personnes mal intentionné. Elle les laissait pour un monde meilleur, enfermé dans un cercueil, mais elle serait toujours présente en leur cœur et auprès d'eux lorsqu'ils auraient besoin d'elle, mais ne serait pas là physiquement. Eux seuls pourraient la retrouver et eux seuls pourraient la réveiller. Clotilde plia méticuleusement le papier alors que quelques larmes roulèrent sur ses joues, après s'être reprise, elle se parât d'une robe offerte par un noble contre un échange de... bon et loyaux service. Se fut avec un large sourire qu'elle offrit la lettre à son fils, lui disant qu'il ne devait pas l'ouvrir tout de suite et qu'il devrait apprendre à lire parfaitement avant de pouvoir le faire et surtout, de n'en parler à personne sauf sa sœur. Souhaitant un joyeux anniversaire, elle se retira, un autre parchemin à la main et ce fut la dernière fois qu'elle vit ses enfants avant de s'endormir dans ce cercueil ne supportant plus l'absence de leur père et échappant par la même occasion à Arcadius et Charlotte. 


Ce qu'elle ne sut pas, plongé dans son repos éternel forcé, c'est que Charlotte eut la main mise sur cette lettre et décida de s'occuper personnellement du cercueil de la sorcière, la gardant personnellement, lui donnant peut-être un certain pouvoir, une certaine assurance d'être l'une des seules à savoir où Clotilde de Bourbon reposait. Seulement, ce dernier fut dérobé au cours du XVIème siècle et personne ne semblait savoir où diable il pouvait bien se trouver. Des contrebandiers ? La maison Bourbon ? Le secret était des plus total sur l'identité du possesseur de ce trésor. Ce ne fut qu'au XXème siècle qu'il fut officiellement retrouvé et bien plus tard... ouvert ?


Était-elle dans un rêve ? Un cauchemar ? Son esprit se reposait-il vraiment ? Le sentiment d'apaisement fut la dernière chose qu'elle ressentit, ensuite tout devenu cotonneux. Et au risque de vous décevoir, Clotilde ne se vit pas vivre dans un château en compagnie de son aimé et de ses enfants, non, tout en elle était en veille, son esprit et son corps. Il n'y avait que la noirceur, sans l'impression d'être enfermé dans son corps, elle n'entendait rien du monde extérieur et elle ne pouvait produire un monde imaginaire. Lorsqu'elle se réveilla, se fut violemment, son cœur battant à tout rompre dans sa poitrine, hors d'haleine, ses poumons cherchaient désespérément l'air qu'elle n'avait pu respirer depuis...là voilà à nouveau en vie. Fébrile, elle se sortie de son cercueil et de cette position allongée pour observer un nouveau décor. Là voilà dans un caveau familial, ses yeux encore légèrement floue n'arrivait à lire les inscriptions. Une source de lumière attira ensuite son regard, une porte était grande ouverte et c'est en passant par celle-ci qu'elle fut aveuglée par le soleil puissant et chaud. Une forme semble se tenir devant elle, une tâche sombre et peu à peu sa vue lui laisse apparaître un jeune homme lui souriant. La ressemblance était frappante, ce n'était pas Etane, mais il en avait des airs, le souffle coupé, elle hésita. Puis l'émotion la prit, se tenant le ventre, elle tenta de prononcer ce nom sans hoqueté. 


« François ? »


Il s'agissait bien de son enfant, l'un de ses jumeaux, qui l'accueillit à bras ouvert et elle ne put le lâcher que cinq minutes plus tard, ses vêtements étaient bien étrange pour elle... il ne correspondait à rien de ce qu'elle connaissait.


« François, où sommes-nous ? Où est Catherine ? »


Un simple sourire malicieux tandis qu'il lui saisit la main.


« Chaque chose en son temps, mère. Nous parlerons de tout cela en temps voulut. »


Et elle se laissa guider par ce garçon qu'elle quitta enfant et qu'elle retrouva homme, un sourire de fierté sur son visage, il ne fit aucun commentaire sur cette tenue peu approprié pour l'époque.

    
Revenir en haut Aller en bas

Kalispel Mi-lumière Mi-ténèbres
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Mon Être Intérieur :
Messages : 143
Date d'inscription : 19/12/2015
Bienvenue ma petite Clotilde !

Encore merci de ton soutient pour le projet et d'avoir choisi ce PV Canard Coeur
Revenir en haut Aller en bas

Vampire Sanguinaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Mon Être Intérieur : Yes, I&#39;m a bitch
Messages : 56
Date d'inscription : 13/06/2016
Bienvenue ma toute belle ! 
Merci pour ton soutien tout le long de notre travail sur ce forum. J'espère que tu t'y plaira et que tu vas vraiment t'amuser parmi nous. :3
Revenir en haut Aller en bas

Kalispel Mi-lumière Mi-ténèbres
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Mon Être Intérieur :
Messages : 143
Date d'inscription : 19/12/2015

Bievenue parmi nous

- Fiche validée -

Appréciations

Encore une fois bienvenue et merci d'être parmi nous, de nous avoir soutenu sur ce projet ! S'il est ouvert aujourd'hui, c'est parce que tu nous as motivé comme jamais et nous t'en sommes très reconnaissants. J'espère que tu te plairas beaucoup parmi nous et que la petite Clotilde va souffrir de retrouver Charlotte !  Ha  Fouet



Bienvenue parmi nous !

Félicitations ! Vous avez réussi à passer le cap de la fiche de présentation. Vous pouvez désormais venir poster votre fiche de liens ici et votre fiche rp ici. Vous pouvez également ajouter votre téléphone . N'oubliez pas de rejoindre le flood et les jeux dans cette rubrique.

Les lycanthropes doivent choisir leur meute ici. Les sorciers doivent signaler leur Appel et leur clan dans ce bottin. Les vampire doivent ajouter leur métamorphose animale dans ce sujet.

Amusez-vous bien parmi nous et pour toute question, il ne faut surtout pas hésiter à venir nous contacter. C'est d'ailleurs pour cela que nous nous trouvons sur le header, afin de faciliter le contact avec le staff. Il suffit de glisser sur notre image et un cadre s'affichera pour nous contacter !  Coeur

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

 
Clotilde Bourbon ☛ The girl who waited
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Girl Who Waited [FE JUDAH]
» Olly - The girl who waited links ♥
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beautiful Creatures :: Personnage :: Les Présentations :: Les Fiches Acceptées-